L'énergie de tous les instants
Comment passer de E à D sur le diagnostic de performance énergétique ?

DPE : passer de E à D sur l’étiquette énergie

L’étiquette énergie du DPE a toujours apporté une information fiable sur la consommation énergétique et le profil d’un logement quel qu’il soit. En France, l’étiquette énergie majoritaire est le D et elle équivaut à des performances moyennes, ni trop bonnes ni trop mauvaises. L’étiquette E du DPE en revanche correspond à un logement qualifié d’énergivore. Ces logements vont bientôt être réglementés à la vente/location ! Si votre logement est noté E, passer de E à D sur l’étiquette énergie du DPE peut être une très bonne idée. Mais comment améliorer son DPE ? Réponses.

Quelques travaux à effectuer pour passer de E à D sur l’étiquette énergie

Passer d’une étiquette énergie à l’autre est souvent l’affaire d’un ou deux travaux de rénovation énergétique ciblés. Chauffage, isolation, ventilation… vos équipements actuels sont peut-être désuets, entraînant une surconsommation. Voici quelques travaux à mener pour améliorer sensiblement votre consommation énergétique et gagner une étiquette énergie :

  • Remplacer vos vitrages ou vos menuiseries. Les déperditions thermiques peuvent s’élever à près de 15 % dans ces zones sensibles. Si vous avez du simple vitrage, la première chose est de le remplacer par du double vitrage. Si c’est déjà acté, constatez visuellement la qualité de vos menuiseries : sont-elles abîmées en intérieur ou en extérieur ?
  • Isoler les combles ou le plancher bas. Les combles sont les plus déterminants en matière de consommation énergétique parce qu’ils peuvent laisser passer la chaleur accumulée dans l’habitation. Faire vérifier l’isolation et la remplacer au besoin vous permettra certainement de passer d’une étiquette E à D dans le DPE. Notons que les planchers bas, souvent oubliés, doit aussi être bien isolés !

Pour passer de E à D sur le DPE, le plus simple est de réaliser un des travaux qui se trouve dans la partie « travaux essentiels » du dit DPE.

La bonne nouvelle, c’est que passer de E à D sur le DPE peut être relativement facile : il vous suffit de vous conformer au scénario de rénovation le plus faible à travers ceux détaillés dans votre DPE. Celui-ci se trouve sous la dénomination “travaux essentiels” et est le moins onéreux et vous permet généralement d’améliorer votre confort thermique sans vous engager dans une rénovation globale. En voici un exemple.

DPE passer de E à D

Référez-vous à la dernière partie du dossier de DPE. Pour savoir comment lire ce dossier, vous pouvez consulter notre contenu dédié.

Votre DPE date d’il y a quelques années et vous n’avez pas une bonne visibilité quant aux travaux à mener ? Dans ce cas, vous pouvez tout à fait recourir à un audit énergétique, destiné à mettre en évidence les forces et les faiblesses de votre habitat. Changement de chaudière, remplacement des menuiseries, de la VMC etc., l’audit vous indiquera exactement par où commencer.

DPE : passer de E à D sur l’étiquette énergie, ça sert à quoi ?

Comme évoqué, passer de E à D sur l’étiquette énergie vous permettra d’éviter d’avoir à subir les conséquences de la réglementation en vigueur sur les logements énergivores. Si les passoires thermiques (F et G du DPE) sont pour l’instant les seules concernées par l’obligation de rénovation ou d’audit énergétique obligatoire, les logements de classe E seront bientôt concernés, dès 2025. Ces logements sont effectivement énergivores !

En passant de E à D sur la classe du diagnostic de performance énergétique, vous économisez entre 600 et 1050 € en moyenne.

L’étiquette E du DPE est caractérisée par une consommation d’énergie primaire comprise entre 330 et 420 kWh/m².an et des émissions de CO2 entre 70 et 100 kg CO2eq/m².an. Finalement en étiquette E, on peut estimer que votre coût énergétique annuel oscille entre 1 600 € et 2 300 €. En passant à l’étiquette D du DPE, vous économisez entre 600 et 1 050 € en moyenne ! Vos consommations énergétiques diminuent quant à elles d’environ 25 %. Ainsi, si l’aspect tarifaire vous freine à l’heure de demander un DPE ou un audit énergétique, n’oubliez pas que l’argent investi est récupéré dès la première année !

A lire également :