L'énergie de tous les instants
dpe de classe A

La classe A du DPE

Les classes énergétiques et climatiques du DPE offrent une information précieuse sur le caractère énergivore d’une habitation. Sur l’étiquette énergie, la classe A du DPE est la meilleure note : cette classe désigne un logement extrêmement performant, dont les standards sont similaires à une construction neuve labellisée BBC (Bâtiment Basse Consommation). Zoom sur cette classe du DPE.

DPE A : qu’est-ce que ça veut dire ?

Un logement classé A sur le DPE est à la fois performant du fait de ses installations mais aussi du profil énergétique de ses occupants. En la matière, le calcul du DPE se base sur des standards de comportements “conventionnels” : température de chauffage de 19°C, et 56l d’eau par jour et par occupant. On peut donc supposer que le logement au DPE A est encore moins consommateur.

Très concrètement, un logement au DPE A consomme moins de 70 kWh/m².an d’énergie primaire et rejette moins de 6 kg CO2eq/m².an. Pour mieux comprendre ce que cela implique, comparons quelques classes énergétiques significatives : A, B et G.

Valeurs des classes énergétiques A, B et G du DPE
Classe énergétique Energie primaire consommée (kWh/m².an) Emissions de GES (kg CO2eq/m².an) Coûts énergétiques moyens par an
DPE A 70 6 250 €
DPE B 110 11 250 à 500 €
DPE G > 420 > 100 > 3 500 €

Etat des lieux des logements au DPE classe A en France

En règle générale en France, les DPE A sont les plus minoritaires, comme nous l’indique ce graphique officiel communiqué par le gouvernement. Ceux-ci comptent pour moins de 3 % de l’ensemble des DPE recensés dans les résidences principales (sur 29 millions de logements).

Parts des différents DPE en France

Les mêmes chiffres officiels nous indiquent que la grande majorité des DPE A concernent à plus de 23 % des biens récents construits entre 2012 et 2018 (contre moins de 1 % pour tous les autres types de biens), et de superficie assez importante : plus de 60 m². A contrario, les biens énergivores concernent en très grande majorité des logements de moins de 30 m², plus anciens.

Performances d’une isolation en DPE classe A

Si le DPE de l’habitation est A, cela veut dire que les seuils de performances énergétiques des différentes zones de l’enveloppe de l’habitation sont considérés comme très bons. Voici les seuils pris en compte en la matière, par le diagnostiqueur immobilier.

Valeurs de performances d’une très bonne isolation
Partie de l’habitation Seuils de performance thermique « très bons » en DPE A (W/(m².K))
Murs < 0.3
Combles perdus < 0.15
Combles aménagés < 0.18
Toiture terrasse < 0.25
Planchers < 0.25
Menuiseries < 1.6

Finalement, le DPE A est le graal : il désigne un logement très basse consommation, très peu coûteux à l’usage et répondant aux normes de construction les plus récentes. Se rapprocher au maximum de cette étiquette énergie ne peut que vous être bénéfique, en matière de confort thermique comme de dépenses financières.

Ceci peut également vous intéresser :